• Jade Arestan-Mallet

Le Saboteur

Nous portons tous en nous l'archétype du "Saboteur" (le "Bourreau", le "Critique", le "Persécuteur") : c'est cette partie de nous qui nous torpille régulièrement, chaque fois que l'on se laisse croire que nous ne sommes "pas assez", pas assez bien, pas assez fort, pas assez capable, pas assez utile, pas assez résilient... Cette partie du "Tu rêves, t'es nul(le), tu n'y arriveras pas !". A quoi donc sert cet archétype que chacun de nous porte en lui ? Les archétypes ont tous une part d'ombre et une part de lumière.




Dans sa part d'ombre, celui du Saboteur induit, évidemment, un comportement autodestructeur : par ces auto-limitations que nous nous imposons, nous devenons frileux à l'idée de quitter notre zone de confort et préférons nous satisfaire d'un quotidien décevant que de courir le risque de la désillusion et de la parte d'estime de soi. Et pourtant, bien apprivoisé et mis en lumière, le Saboteur dans sa part positive permet d'éclairer les peurs qui empêchent encore notre réelle prise d’indépendance. Une prise d'indépendance (s'autoriser à Être vraiment, suivre nos rêves, s'affranchir du carcan social et moral, oser un acte de foi, etc.) qui engendrera forcément des changements dans notre vie.

A. Jodorowsky disait "Guérir, c'est affronter les changements que va entraîner la guérison. Entrer dans une nouvelle individualité, une nouvelle personnalité dont on ne connaît ps la direction. Il faut OSER guérir."

Me contacter

Pour prendre un RDV (téléphonique, Skype ou présentiel) ou réserver une activité,
envoyez-moi un message au :
07 67 34 70 73
en laissant votre nom, votre prénom et votre demande.
  • Facebook

© 2019 Jade Arestan-Mallet

N° SIREN 880 507 207