• Jade Arestan-Mallet

A la rencontre de notre cerveau


La théorie du cerveau triunique ("trois cerveaux en un") est née dans les années 1960.

Elle est relativement controversée parce que les scientifiques d'aujourd'hui réfutent l'idée que ces trois "cerveaux" seraient cloisonnés, indépendants les uns des autres et clairement distincts. Et il est vrai qu'ils sont constamment en interaction, non pas divisés mais unis ! Toutefois, cette théorie a ceci d'intéressant qu'elle permet une excellente vulgarisation de notre fonctionnement cérébral, rendant ce monde mystérieux soudain accessible à tout un chacun et très utile dans le monde de la pédagogie (en psychopédagogie et en neuropédagogie).


Alors, quels sont ces trois "cerveaux" dont on parle ?

- Le cerveau reptilien (300 millions d'années d'âge), centre principalement lié à nos besoins physiques et à notre survie (défense du territoire, reproduction, alimentation). Il est mécanique et instinctif. Il apprécie donc la routine, la sécurité et la "zone de confort" et n'aimera pas le changement, synonyme pour lui de danger. C'est par lui que passe un apprentissage plutôt kinesthésique et stratégique (l'apprentissage le plus favorable aux enfants).

- Le cerveau limbique (165 millions d'années d'âge), centre principalement lié à nos besoins affectifs et à nos souvenirs. Il est émotionnel. Et comme nos schémas psychologiques se créent à la suite des impacts émotionnels de nos expériences, il est un peu l'usine de fabrication de nos schémas. Nos souvenirs étant eux aussi principalement liés à l'émotionnel (et non au mental), il est également la réserve de nos souvenirs (mémoire épisodique). Il aime l'harmonie et le sentiment d'appartenance et il est très en lien avec notre créativité (étant le siège de l'Enfant Intérieur) : il appréciera donc le changement, au contraire du reptilien... C'est par lui que passe un apprentissage plutôt émotionnel et affectif (l'apprentissage le plus favorable aux adolescents) ;

- Le cerveau néo-cortex (100 000 ans d'âge), centre principalement lié à nos besoins de compréhension intellectuelle. Il est notre centrale logique, doué de capacités de raisonnement (et le seul des trois à posséder le concept de l'espace-temps). Il nous permet de cartographier le monde, de le définir, de l'étiqueter. C'est par le néocortex que passe un apprentissage plutôt cognitif et raisonné (l'apprentissage le plus favorable aux adultes).


Nous prenons nos décisions tout d'abord émotionnellement (cerveau limbique) puis nous envoyons la réponse choisie au cerveau logique (néo-cortex) qui décidera ou non de la valider. Mais gardons en mémoire que nous sommes avant tout des êtres émotionnels, quoique doués de logique. Le cerveau limbique est en mesure de "court-circuiter" le cerveau néo-cortex (ce qui ne peut pas arriver dans l'autre sens). Et le cerveau reptilien, lui, est en mesure de "court-circuiter" les deux autres pour assurer notre survie.


Voici qui peut résumer quelques-uns de ces concepts (la MLT étant ici la "mémoire à long terme") :



Il serait faux de penser que seul le cerveau reptilien fait partie du domaine de l'inconscient. La majorité des émotions qui nous traversent sont inconscientes, tout comme le sont les schémas psychologiques que nous allons mettre en place pour réagir à ces émotions ou à nos expériences. La part de l'Inconscient est donc présente à ces trois niveaux.

Olivier Houdé, neuropédagogue français, a particulièrement étudié cette question en s'intéressant à nos manières d'apprendre et de transformer notre cerveau (et donc notre psychologie). Il en a conclu que nous réagissons à la plupart des informations par une réponse automatique, ce qu'il nomme notre "système heuristique" (rapide et réflexe), et sans toujours laisser la place ou le temps à notre "système algorithmique" (plus lent, logique et réfléchi) de donner sa réponse (c'est le fameux "Qu'est-ce qui est plus lourd : 1kg de plumes ou 1kg de plomb ?"). Nous devrions veiller à inhiber les réponses réflexes (heuristique) et à activer les réponses raisonnées d'une pensée plus profonde et plus complexe (algorithmique). Pour cela, il faut comme "rééduquer notre cerveau", et cela se fait par un travail de conscientisation veillant à rendre de plus en plus conscient tout ce qui, en nous, ne l'est pas...

Me contacter

Pour prendre un RDV (téléphonique, Skype ou présentiel) ou réserver une activité,
envoyez-moi un message au :
07 67 34 70 73
en laissant votre nom, votre prénom et votre demande.
  • Facebook

© 2019 Jade Arestan-Mallet

N° SIREN 880 507 207